Depuis trois ans, le marché des terminaux d’occasion et/ou reconditionnés connaît un essor fulgurant. La clé de son succès : le prix arboré par les mobiles concernés. Mais les produits ainsi écoulés sont-ils vraiment fiables ? Choisir.com fait le point sur les avantages et les inconvénients de ce commerce de seconde main.

En 2012, l'opérateur Free instituait une nouvelle façon de consommer le mobile. Fini les mobiles à bas prix moyennant un engagement de 24 mois, le téléphone se paie dorénavant au prix fort. La contrepartie réside dans le développement du sans engagement.

Or, à l’heure des smartphones et de l’Internet mobile, les prix des mobiles s’envolent. Les derniers modèles iPhone 7 et Samsung Galaxy S8 s’arrachent au tarif de … 700 euros l’unité.

Investir plusieurs centaines d’euros dans un téléphone n’est de toute évidence pas à la portée de tous. Pour répondre aux besoins de ces consommateurs, un nouveau marché a pris ses premières lettres de noblesse : les mobiles d’occasion et/ou reconditionnés.

Qu'est-ce qu'un mobile reconditionné ?

Depuis quelques années, sur les sites Internet des opérateurs, commencent à fleurir ces ventes de mobiles d’un nouveau genre. Orange, Sosh, Bouygues Télécom ou encore SFR se sont tous engouffrés dans la brèche.

En revanche, leurs boutiques physiques restent pour l’heure spécialisées dans la seule commercialisation des produits neufs.

Sur le Web, au contraire, les mentions « produit d’occasion » ou « article reconditionné » ont rarement connu un tel succès.

Un succès sans que l’abonné ne fasse toujours clairement la différence entre les deux appellations. Dans ses conditions générales de vente, Orange clarifie un peu les choses :

"Un mobile est dit d’occasion lorsqu’il a déjà servi et a été utilisé pendant au moins quinze jours."

La définition est beaucoup plus floue en ce qui concerne le terminal reconditionné. Sans que ce dernier n’ait réellement servi, il ne peut plus recevoir le qualificatif d’article neuf. Et pour cause, pour diverses raisons, il a été sorti de son emballage d’origine.

Entrent, par exemple dans ce cadre, les mobiles ayant fait l’objet d’un retour auprès du constructeur pour un dysfonctionnement constaté sitôt leur mise en service, ou les appareils ayant servi de modèle d’exposition.

Des téléphones portables à prix cassé

Quitte à prendre un mobile d’occasion ou reconditionné, autant qu’il soit moins cher. Il s’agit de l’avantage premier et celui auquel on pense de prime abord avant d’acquérir un appareil portable de seconde main.

"Avec les mobiles d’occasion ou reconditionnés, vous pouvez faire baisser votre facture d’achat de 20 % à 70 %, selon les modèles concernés."

Les modèles concernés par ce type de solution sont-ils en revanche systématiquement des mobiles d’ancienne génération ? Pas forcément et de moins en moins selon les sites Internet visités.

Dans un monde où les marques sont amenées à sortir un nouveau produit chaque année, un nouveau profil de consommateurs est né, féru des derniers « joujoux » à la mode et cherchant à renouveler de plus en plus régulièrement son téléphone.

A la clé, à condition de bien vouloir patienter quelques mois supplémentaires, cela a un impact certain sur le brassage du marché de l’occasion.

Celui-ci s’ouvre à un catalogue de plus en plus large et complet, faisant à la fois cohabiter des appareils récents et d’autres plus anciens, devenus introuvables au sein du circuit traditionnel.

Chaque terminal est alors testé, nettoyé et fourni avec des accessoires compatibles avant d’être remis en vente. Beaucoup sont débloqués et bénéficient d’une garantie commerciale, laquelle est proposée par un nombre sans cesse plus croissant de revendeurs.

Sur le Net, les bonnes adresses ne manquent pas pour acquérir son mobile reconditionné.

Une part de risque

Mais ces produits de seconde main sont-ils fiables ? C’est la question qui taraude souvent l’esprit des plus sceptiques.

A ces doutes légitimes, les opérateurs, les constructeurs ou les revendeurs mettent en avant les séries de tests particulièrement poussés, subis par les différents terminaux avant d’être remis en circulation.

"Acheter un mobile d’occasion ou reconditionné comporte une part de risque."

Pourtant, force est de constater, que la plus grande des transparences n’est pas de mise quant au passé des différents appareils remis en vente.

Au-delà des différents défauts esthétiques qu’un tel matériel peut inexorablement présenter, la question la plus essentielle est de savoir s’il n’a pas subi de mauvais chocs préalables ou fait l’objet d’une manipulation mal à propos qui pourraient être gênant à son vieillissement.

Quant aux appareils ayant fait l’objet d’un retour pour dysfonctionnement, le risque de tomber sur un modèle victime d’un vice caché est certes faible mais non nul.

Pour atténuer les craintes, la quasi-totalité des revendeurs proposent dorénavant une garantie commerciale. Pourtant, là encore, cette dernière est loin de toujours correspondre à son homologue, valable pour les mobiles neufs.

Là où l’appareil neuf bénéficie d’une prise en charge pendant deux anscomptez une garantie de 6 mois chez Bouygues, entre 6 et 12 mois chez SFR. Seul Orange propose une couverture d’un anpour l’ensemble de ses mobiles d’occasion et/ou reconditionnés.

Ce type d’achat présente donc toujours une petite part de risque. Au final, vous pouvez tout aussi bien tomber sur une excellente affaire que sur un téléphone à l’état plus médiocre. A vous de voir si vous êtes joueur…

3000mah 3.85V-4.4v/11.5wh batterie pour ASUS ZE500CL ZE551KL ZE601KL ZenFone 2 C11P1501.

3000mAh/11.6wh 3.85V batterie pour Microsoft Lumia 950 RM-1106 RM-1104 RM-110 McLa BV-T5E.

2000mah 3.8V batterie pour NOKIA Microsoft Lumia 650 BV-T3G.

3000mAh/11.6wh 3.85V batterie pour Microsoft Lumia 950 RM-1106 RM-1104 RM-110 McLa BV-T5E.

4.4WH 3.7V batterie pour NOKIA BL4J C6 C6-00 3G LUMIA 620 T MOBILE BL-4J.