Rooter ou ne pas rooter, telle est la question. Lorsqu'on possède un smartphone Android, c'est en effet une des questions que l'on se pose le plus. Il n'est pas rare de lire les nombreux avantages qu'offre le root : supprimer les applications préinstallées, installer des applis inédites, retrouver des photos supprimées... Mais si le root paraît tellement magique, pourquoi les fabricants ne nous vendent-ils pas alors des smartphones déjà rootés ?

Mon premier smartphone Android, un Nexus One, fit de moi l'un des hommes les plus heureux sur terre. J'avais alors un monde de possibilités sous mes doigts. Je passais la journée à essayer de nouvelles choses, installer des applications, changer les fonds d'écran... Cela fut le paradis jusqu'à la fin de la première semaine lorsque j'ai constaté que je ne pouvais pas installer tout ce que je voulais. La raison en était simple : mon smartphone n'était pas rooté.

Le système Android, par défaut, nous octroie en effet un rôle d' «invité». Etant donné que je voulais être maître de mon smartphone, c'est donc naturellement que j'ai décidé de rooter mon smartphone pour le libérer du joug que Google avait sur mon Nexus One.  Un nouvel unviers s'était alors ouvert devant mes yeux.

Après plusieurs ROMs flashées mais également plusieurs problèmes suite au root, plusieurs questions ont commencé à inonder mon esprit: Pourquoi le système ne permet pas par défaut le root depuis le départ ?

a réponse est simple. Le root n'est pas pour tout le monde. Rooter son smartphone permet d'ouvrir une porte arrière sur votre système Android et des risques existent. Voici donc 5 raisons de ne pas rooter son téléphone.

1. Le root met en danger la sécurité de votre smartphone Android

Comme vous avez déjà pu le constater, à chaque fois que vous installez une application, vous devez accepter les autorisations de celle-ci. Si vous avez rooté votre terminal, vous pouvez donner un accès à tous les fichiers du système pour n'importe quelle application. C'est-à-dire que vous annulez les limites d'action qu'ont normalment les applications.

C'est donc un énorme risque pour votre smartphone Android. Si un malware (logiciel malveillant) accède accidentellement à votre terminal, soit par une application infectée, soit par le biais d'une connexion non sécurisée à un réseau Wi-Fi public, cela peut faire des ravages car celle-ci aura accès à l'ensemble du système.

2. Les applications nécessitant un accès root sont de moins en moins nombreuses

Chaque version d'Android apporte de nouvelles possibilités au public. A la naissance d'Android, le système était assez fermé. Un accès root était ainsi requis pour de nombreuses choses. Mais avec le temps, Google a su faire évoluer son OS mobile pour plus de transparence et plus de liberté.

Par exemple, vous pouvez avec Lollipop enregistrer votre bureau tout en faisant une autre tâche, chose qui jusqu'à Android 4.4 Kitkat était quelque chose d'uniquement réservée aux utilisateurs rootés. Et bien entendu, la nouvelle version 6.0, Android Marshmallow, étend encore plus ce processus.

3. Rooter son smartphone est compliqué

Rooter son téléphone Android n'est pas aussi simple que l'on peut croire, tout du moins pour un utilisateur classique qui n'a pas forcément des compétences informatiques très développées. Pour commencer, vous devez chercher les informations utilies sur Internet pour savoir comment rooter votre modèle. Le processus est en effet différent selon les marques et les versions d'Android. Il est ainsi souvent fait référénce à des cas de téléphones « briquées » après une tentative de rootage.

Le root est également compliqué lorsque vous installez des applications. Il faudra rester très vigilant sur les autorisations que vous donnez. Une mauvaise surprise peut vite arriver et un virus pourra échapper à votre attention.

4. Des problèmes avec les mises à jour

Quand vous avez rooté votre smartphone Android, vous pouvez connaître des problèmes au moment de mettre à jour votre terminal via OTA (Over-The-Air). Les messages d'avertissement des mises à jour ont en effet tendance à disparaître lorsque le téléphone est rooté.

Les messages de mise à jour ne sont pas forcément visibles pour les utilisateurs rootés. © ANDROIDPIT

Bien qu'il soit toujours possible d'installer manuellement un nouveau logiciel, cela complique un peu la chose. Pour une personne qui n'est pas forcément experte ou à l'aise, cela peut vite devenir un cauchemar.

5. Vous pouvez perdre la garantie

En Europe, le root n'enlève pas la garantie, sauf si le problème est causé par la procédure elle-même. Et croyez-moi, des problèmes il peut en arriver. Les commentaires sont nombreux et les sujets sur le forum ne manquent pas. Pire, si vous n'êtes pas en France métropolitaine, rooter n'est pas autorisé. Au Canada, par exemple, le root annule tout bonnement la garantie.

Reste que si vous ne voulez pas avoir à tergiverser et négocier 107 ans avec le SAV, je vous conseille de retirer le root, ou de ne pas rooter purement et simplement votre Android.

Conclusion

Il est conseillé de bien réfléchir avant de rooter son smartphone. Les avantages sont nombreux, et ici à AndroidPIT nous en sommes bien conscients et nous le conseillons pour les fans Android qui connaissent leur téléphone et ses limites. Mais chaque utilisateur doit également connaître les inconvénients qu'un root Android peut engendrer afin d'être pleinement informé pour prendre sa décision. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le root n'est pas forcément une décision si facile à prendre.

Pensez-vous rooter votre smartphone ?